12 eme

12 eme

vendredi 4 mai 2012

La magie des bulles (Par patrick faure) © sudouest

Si l'on s'en réfère aux précédentes éditions, le Théâtre des quatre saisons sera une véritable ruche les samedi 12 et dimanche 13 mai, à l'occasion de la huitième édition du Week-end de la BD. L'an dernier, 7 400 visiteurs s'étaient présentés dans la salle du Solarium. André Simon, président de l'association Phylactère, organisatrice du Salon, se montre rassuré.
« Sud Ouest ». Quel est le contenu de cette édition ?
André Simon. D'abord le Moyen Âge dans la bande dessinée, de « Prince Vaillant » à « Hamelin », thème sur lequel est ouvert le concours de dessin amateurs sous la férule de Philippe Pichard. Il y aura aussi une exposition de Philippe Luguy, dont l'œuvre majeure est consacrée depuis trente ans à Percevan, chevalier du Moyen Âge, auquel une exposition est aussi consacrée. André Houot, le dessinateur qui a somptueusement adapté l'histoire d'Hamelin, sera lui aussi présent.
On parlera aussi de la bande dessinée dans la région ?
Effectivement, puisque ce sera une manière d'amorcer la thématique du prochain Salon. Cela avec Eric Corbeyran, le Bordelais rendu célèbre comme scénariste du « Chant des Stryges », et qui réalise actuellement une histoire des châteaux viticoles, en plusieurs albums, avec le dessinateur Espé, lui aussi présent à Gradignan. L'an prochain, le thème sera Bordeaux, la vigne, le fleuve, car on s'est aperçu que beaucoup de scénaristes parlaient de Bordeaux.
Hors la présence des dessinateurs, vous ajoutez toujours une animation ?
Cette année, c'est l'association cadaujacaise La Gerbaude qui tiendra un stand en présentant des armes et des armures du Moyen Âge, et assurera diverses animations, comme des combats de chevaliers.
Combien de dessinateurs vous suivent cette année ?
Outre les précités comme Philippe Luguy, seront présents André Chéret (« Rahan »), invité d'honneur, Philippe Caupène, autre Bordelais, dessinateur et scénariste, Jouannigot l'illustrateur de « La Famille Passiflore », des dessins pour les enfants. Ses dessins sortent pour la première fois en bande dessinée et il dédicacera quelques exemplaires qui ne sont pas encore en librairie. Au total, avec de nombreux auteurs régionaux, on en comptera 24 ou 25.
Avez-vous surmonté facilement le changement de date ?
Nous pensons que cela reste un salon de transition, surtout qu'entre la dernière édition de novembre 2011 et celle-ci, nous n'avons eu que cinq mois de préparation. Mais les dessinateurs sont là et nous occuperons tous les espaces du Théâtre des quatre saisons. En plus, nous avons le soutien de la médiathèque dans laquelle nous organiserons la Journée pour les scolaires, le vendredi, avec 230 élèves des écoles de la commune. Et nous participerons au Salon du livre de poche à la rentrée !
(1) Ouverture samedi et dimanche, sans interruption de 10 heures à 19 heures ; entrée gratuite.

Talence · BD · Gradignan · Bordeaux rive gauche